François Allard
Ancêtre des Allard d'Amérique

Source: Le Centre de généalogie francophone d'Amérique http://www.genealogie.org/

Originaire de Notre-Dame de Blacquerville, en Seine-Inférieure, François Allard vint s'établir en banlieue de Québec, plus précisément à Charlesbourg, il était le fils de Jacques Allard et de Jacqueline Frérot. 
L'ancêtre français se dénombrait parmi les aventuriers qui traversèrent la mer pour livrer bataille à la forêt et soutenir les luttes continuelles contre les Iroquois. 
Il prenait pour épouse Jeanne Anguille (ou Languille), à Québec, le 1er novembre 1670. Celle-ci lui donna huit enfants dont 5 fils qui se marièrent à leur tour. 
En 1667, il travaillait comme homme engagé chez la veuve de Jacques Badeau, Anne Ardouin, de Notre-Dame des Anges, Québec. 
En 1670, il s'établit sur une terre à Bourg-la-Reine, Charlesbourg. 
C'est ainsi qu'en 1681, il possédait 13 arpents de terre et deux bêtes à cornes. 
En 1690, sa modeste maison bourdonnait d'activités, ses trois garçons labouraient, ensemençaient, récoltaient et soignaient les animaux. De plus, François se sentait vraiment très satisfait de voir sa famille profiter des meubles, des vêtements et de la nourriture qu'ils fabriquaient eux-mêmes. 
Quinze ans après son épouse, il s'éteignait en 1726 avec l'assurance que le nom de Allard survivrait. 
Les nombreux enfants nés de la lignée de François Allard contribuèrent pour beaucoup tant à la croissance qu'au succès de notre pays.