NICOLAS BONHOMME  dit BEAUPRÉ

Source : 

Au XIVe siècle, on appelle un paysan un bonhomme. Nicolas Bonhomme est né à Sainte-Croix de Fécand, en Normandie, entre 1603 et 1611, selon l’âge qu’il se donne aux différents recensements. Il est le fils de Nicolas Bonhomme et de Marie Gayon. 
Arrivé à Québec, à l’été de 1637, il passe un contrat de mariage à Trois-Rivières, le 2 septembre 1640. Ce mariage est le deuxième célébré dans l'humble chapelle trifluvienne après celui de Jean Godefrois et Marie LeNeuf, en 1636. 
La future épouse, Catherine Gouget, née vers 1607, fille de Léonard Gouget et de Catherine DuFrançois, originaire de Thury-Harcourt, village poitevin.
Le couple Gouget/Bonhomme passe l’hiver 1640-41 à Québec et en 1642, le couple retourne en France, puis vers la fin 1644, c’est là qu’Ignace Bonhomme est né. Puis à l’été ou à l’automne de 1645, le couple est de retour dans la colonie. Quatre autres enfants naissent à Québec pour un total de sept, dont Nicolas Bonhomme qui naît le 5 février 1653.
Ignace Bonhomme épouse en 1671, Agnès Morin, fille de l'ancêtre Noël Morin et d’Hélène Desportes et veuve de Nicolas Gaudry décédé le 22 juin 1669. Leur fils Noël Beaupré, né en 1684, épouse en 1709, à l’Ancienne-Lorette, Félicité Hamel, fille de Jean Hamel et d’Anne-Félicité Levasseur. En 1681, Ignace possède l’un des trente-six chevaux recensés dans la région de Québec. Les descendants d’Ignace préfèrent le patronyme Beaupré.
Le deuxième fils Bonhomme, dit Beaupré, Nicolas, épouse en 1676, Marie-Thérèse Levasseur, née en 1659 et fille de Jean Levasseur et de Marie-Marguerite Richard. Marie-Thérèse a été une sage-femme durant plusieurs années. Leur famille composée de 13 membres s’épanouit à l’Ancienne-Lorette. Nicolas est le seul des frères Bonhomme à avoir perpétué le patronyme de son père. 
L’aïeule, Catherine Gouget est décédée le 9 août 1679, à la maison de son fils Nicolas, établi à L’Ancienne-Lorette. Les funérailles sont célébrées le lendemain, un jeudi, à l’église Notre-Dame de Québec. Puis l’ancêtre, Nicolas Bonhomme, dit Beaupré est recensé en 1681, à la Côte Saint-Michel, dans la seigneurie de Sillery, âgé de 74 ans. Nicolas décède le 7 août 1683 et est inhumé le lendemain.