JACQUES BOUFFARD

Source : 

Jacques Bouffard est né vers 1655, dans la paroisse de l'église de St-Martin-du-Pont, de Rouen, en Normandie. Son père, Jean Bouffard, bourgeois, et sa mère Marguerite LePoitier, ce sont mariés à cette église, le 23 février 1639.
Jacques Bouffard arrive en Nouvelle-France vers 1676, il signe comme parrain de Jacques Guénet, le 2 mai 1677, d'une main de maître avec un superbe parafe digne d'un notaire de classe. Jacques vient rejoindre son frère Martin installé ici depuis plusieurs années. Ce dernier ne semble pas avoir laissé de descendance avant de mourir en 1715.
Le 5 décembre 1678, Jacques est encore parrain, cette fois de Jacques Ruel. La marraine, tante de l'enfant, Anne Leclerc, future épouse de Jacques.
Anne Leclerc, baptisée à Château-Richer le 22 septembre 1664, est la fille de l'ancêtre Jean Leclerc et de Marie Blanquet mariés à Dieppe vers 1657. Anne n'a que quinze ans lorsqu'elle accepte de donner son cur à Jacques Bouffard. Le 5 février 1680, ils signent un contrat de mariage et le 5 mars suivant, la bénédiction nuptiale a lieu, à l'église de Sainte-Famille.
En 1678, Jean Paulin a cédé ses trois arpents de front de terre à Jacques Bouffard, obtenu de François Noël, le 20 octobre 1677.
Au recensement de 1681, Jacques Bouffard et Anne Leclerc vivent dans la paroisse Saint-Laurent où ils possèdent trois bêtes à cornes et cinq arpents en culture. Ils ont comme voisins Claude Salois et François Noël. Jacques possède une maison, une étable et quelques instruments aratoires.
Le bien familial grandit sans bruit, jusqu'en 1725, année où l'on rapporte à part la maison, la grange et l'étable, une exploitation agricole de 50 arpents de terre labourable et 2 prairies sur le bord de l'eau.
Dix enfants Bouffard naissent entre 1680 et 1699 sur le territoire de la paroisse de Saint-Laurent, quatre garçons et six filles, dont celle qui nous lie à l'ancêtre dans cette généalogie, Anne-Catherine.
Baptisée le 9 mai 1688, elle devient l'épouse d'Antoine Rousseau, le 9 avril 1709, et la mère de dix enfants, tous nés à Saint-Laurent. 
Anne Leclerc, l'aïeule des Bouffard, quitte les siens le 8 décembre 1699. Le lendemain, sa dépouille mortelle est déposée dans le cimetière de la petite patrie Bouffard, Saint-Laurent.
Quant à l'ancêtre Jacques Bouffard, il ne tombe que le 25 juillet 1726, à l'âge de 74 ans, inhumé le lendemain à côté de son épouse à Saint-Laurent.