FRANÇOIS-ABRAHAM FISET

Source :  http://www.multimania.com/ancetre/FisetF.htm

Le 31 août 1635 est baptisé François-Abraham Fiset, dans l’église St-Jacques de Dieppe en Normandie, département actuel de la Seine-Maritime, fils d’Abraham Fiset et de Catherine Labrecque. 
À 19 ans, soit vers 1653, François-Abraham quitte son pays pour toujours, traverse l’Atlantique et au printemps de 1654, il signe un contrat d’engagement pour l'ancêtre, Paul Chalifour. Ce dernier lui apprend le métier de charpentier. 
À Château-Richer, le 5 février 1664, il épouse Denise Savard, née vers 1643, fille de l'ancêtre, Simon Savard et de Marie Ourdouil, originaire de Montreuil-sous-Bois, de la paroisse Saint-Pierre, près de Paris, là où ses parents se sont mariés, le 14 juin 1644. Son père Simon Savard, maître charron, avait beaucoup souffert du voyage, il décède prématurément en 1664.
En 1666, l’ancêtre Fiset s’installe à l’est de l’église actuelle de l’Ange-Gardien, sur une terre de 3 arpents de front sur le fleuve. Il y construit sa première cabane, fait son défrichement et y demeure toute sa vie, sur cette terre près des ancêtres Pierre Tremblay, Charles LeFrançois, Symphorien Rousseau et Romain Trépanier.
Des quatorze enfants Fiset, c’est Marie-Madeleine, née vers 1667, qui crée le lien de descendance, par son troisième mariage de quatre, en l’espace de vingt ans. Ses maris sont : Étienne Boutin en 1687, Michel Boulinot en 1688, Mathurin Martineau en 1690, puis en 1708, Pierre Elie. Donc, Mathurin Martineau, dit Saint-Onge, né vers 1649, originaire du Poitou, et Marie-Madeleine Fiset ont durant leurs années de mariage huit enfants. C’est le plus jeune qui tisse le lien de descendance, Joseph Martineau, dit Lormière, né le 17 décembre 1704 à l’Ancienne-Lorette, de son mariage en 1727, avec Marie-Anne Boucher, née en 1709, fille de Denis Boucher et de Jeanne Miville.
L’ancêtre François-Abraham Fiset meurt âgé de 71 ans, le 23 décembre 1700. Le 7 juillet 1704, maman Fiset n’est plus. Elle est décédée entre le 30 octobre 1702 et le 25 janvier 1704, à l’Ange-Gardien.