Louis Gagné
Ancêtre des Gagné d'Amérique



Source: Le Centre de généalogie francophone d'Amérique http://www.genealogie.org/

Parmi les ancêtres Gagné, l'un d'eux, Louis Gagné serait l'un des détenteurs de la descendance la plus considérable et par le fait même l'aïeul de la plupart des famille Gagné. 
Il fut baptisé à St-Martin, à Igé ; il naissait de Louis et de Marie Launay le 13 septembre 1612. Louis pratiquait le métier de meunier avec son père à Guémansais ; plus tard, il travailla à la meunerie de Courtoulin, paroisse de Saint-Côme.
Vers vingt-six ans, il décida de prendre épouse : il arrêta son choix sur Marie Michel, fille de feu Pierre et de Louise Gory.
Vers 1643, les Gagné franchissaient l'océan ; un texte du greffier, Henri Bancheron, permet de les retracer vivant à Québec, Louis pratiquait le métier de laboureur ; il devint le grand patron de la ferme St-Charles pendant six ans, soit de 1646 à 1652. Le 20 octobre 1650, Olivier Tardif lui concédait cinq arpents de front de terre à l'Ouest de la Grande Rivière, maintenant appelé Ste-Anne-de-Beaupré.
Neuf enfants naissaient du couple Gagné : Louis, Louise, Marie, Pierre, Olivier, Louis (2), Anne, Ignace et Joachim qui perpétuèrent le patronyme Gagné. Ainsi, ils se répandirent généreusement dans les régions de Charlevoix, Cap-St-Ignace, Petite-Rivière, Ste-Anne-du-Petit-Cap et les environs.