JACQUES HÉDOUIN dit Laforge

Source : http://www.smartnet.ca/users/roberochon/hedouinJ.htm

Selon les différents registres et recensements effectués en Nouvelle-France, l’ancêtre Jacques Hédouin, dit Laforge, est né entre 1625 et 1631. Il est originaire d'Orval, près de Rouen, en Normandie, dans le département actuel de la Seine-Maritime, fils de Romain Hédouin et de Marguerite Bachelin.
Jacques Hédouin arrive en Nouvelle-France, vers 1655, ou même plus tôt, car le 7 février 1656, il épouse à Québec, Jeanne Brassard, fille d’Antoine Brassard et de Françoise Méry.
Quatorze enfants Hédouin naissent sur une période d’environ trente années, neuf fils et cinq filles. Le huitième enfant de la famille, le deuxième de trois, prénommé Pierre, est celui qui tisse le lien dans cette généalogie jusqu'à mon père Roger Rochon.
Pierre Hédouin est né à Rivière St-Charles, baptisé à Québec, le 24 janvier 1676, comme jumeau survivant dans le dictionnaire de Jeté, alors que ce Pierre serait décédé dans celui de Tanguay et plutôt baptisé le 20 février 1678.
Le 17 mars 1698, il signe un contrat de mariage chez le notaire Charles Rageot, avec Marie-Agnès Pilote, fille de l'ancêtre Jean Pilote et de Marie-Françoise Gaudry. La cérémonie religieuse est célébrée à la Cathédrale de Québec, le 8 avril suivant.
Marie-Agnès lui donne six enfants, avant que Pierre ne décède en décembre 1708. Elle se remarie le 1er février 1712, avec Noël Lareau ou Laraue et lui donne cinq enfants.
Le dernier de la famille, dont son père Pierre Hédouin a eu le temps de connaitre avant de mourir, est François-Marie Hédouin. Né le 9 juin, il est baptisé le 11 à Québec. François-Marie se marie le 24 juillet 1735, avec Marie-Anne Ferré, née le 1 juillet 1708, fille de l'ancêtre Thomas Ferret et Marie-Anne Martel.
Leur fils François Hédouin se marie le 25 septembre 1758, avec Marie-Anne Lemoine, dit Jasmin, fille de François Lemoine, dit Jasmin et de Geneviève St-Amour, dit Boutillet.
Finalement, à la cinquième génération, leur fille Geneviève Édouin, devient l'épouse de François Labrecque, le 23 novembre 1789, fils de François Labrecque et de Marie-Louise Nadeau.
L’ancêtre Jacques Hédouin, dit Laforge, exerce le métier de taillandier ou tailleur. Au recensement de 1666, à Québec, il a 38 ans et, 40 ans dans le recensement de l’année suivante, à Notre-Dame-des-Anges ou Charlesbourg. Il a 50 ans, dans celui de 1681, à Petite Auvergne, à Charlesbourg. Il est inscrit avoir 80 ans, lorsqu'il reçoit ses sépultures le 23 août 1705, à Québec.
Sa veuve, Jeanne Brassard décède quatre années plus tard, soit le 20 décembre 1709, inhumée le lendemain 21 décembre, à Québec.