Honoré Martel dit Lamontagne
Ancêtre des Martel d'Amérique

Source: Le Centre de généalogie francophone d'Amérique http://www.genealogie.org/

Le patronyme Martel signifie une masse d'armes, une arme de choc ; on donna plus tard ce nom à un outil de fer propre à battre, à forger. 
Honoré Martel serait probablement l'ancêtre de la plupart des Martel au pays. En effet, la souche de la plus grande famille de ce nom en Amérique serait, sans contredit, Honoré Martel, sieur de Lamontage et son épouse, Marguerite L'Admirault ou Lamirault, originaires de Paris. 
C'est en 1632, dans la paroisse de St-Eustache de Paris, que vit le jour l'ancêtre Honoré Martel. Sa mère se nommait Marie-Barbe Duchesne et son père, Jean Martel, marchand de chevaux. 
En 1665, il s'engagea comme soldat du régiment de l'Allier ; c'est ainsi qu'à l'âge de 33 ans il débarqua à Québec. 
L'ancêtre avait rencontré son épouse, Marguerite L'Admirault, parmi les filles du roi arrivées en 1668 ; née à St-Germain l'Auxerois, à Paris en 1645, elle était la fille de François, cocher de la reine et de Jeanne Clause. Après quelques semaines, le couple décidait de se marier le 26 novembre 1668, à Québec ; Honoré commença alors à travailler comme charpentier. 
De leur union, le couple Martel/L'Admirault engendra quatorze enfants. Au moins cinq de leurs fils se marièrent et fondèrent des familles nombreuses sauvegardant ainsi la lignée des Martel dit Lamontagne jusqu'à nos jours. 
L'aïeul, Honoré Martel dit Lamontagne décéda entre les années 1708 et 1714, à Québec ; son épouse, Marguerite Lamirault l'avait précédé en 1706. Honoré se remaria l'année suivante, en secondes noces, à Marie Marchand, ils n'eurent pas d'autre enfant ; Marie mourut peu de temps après 1708.